S comme ... Secret de famille.. Silence...

Publié le par Isabelle Vautier

Mes croix se sont arrêtées sur la lettre S comme Secret de famille, sévère, seule, silence, solitude ..... étrange vie que celle de mamy, dernière enfant d'une famille nombreuse et d'un second lit, la guerre ayant prit le premier mari de mon arrière grand-mère Elisa.
Elisa rencontra Joseph, un charpentier maçon, un homme fort et solide, et pour élever une famille à cette époque, c'était surement ce qu'il y avait de plus raisonnable avec un peu d'amour en prime, presque un bonheur retrouvé .........jusqu'à ce que décède tragiquement mon arrière grand-père quelles petites années plus tard.


Mamy à 8 ans à l'école.

Mamy alla à l'école à Brieulles s/ meuse , à l'époque toutes quasi tenue par des soeurs, alors forcément on étudie les matières mais aussi les bonnes manières, et la vie du petit Jésus .............


Grande Communion le 17 juillet 1932

La vie n'était pas facile en ce temps là, c'était la bonne éducation et les bonnes manières avant tout ... le tout en apprentissage sévère , S comme silencieuse ........... et allez savoir pourquoi? mon arrière grand mère avait décidé que sa petite dernière serait Soeur .


Mamy fut d'abord Novice puis prit le voile pour devenir Soeur Elisabeth Marie.
Par la suite ....... et comme sa vie prit un autre tournant ......... elle décida de taire qu'elle avait été Soeur quelques années ......... Maman l'a su par des amis de mon grand père et moi par mon grand père. J'ai ainsi beaucoup mieux compris sa froideur et sa retenue à montrer ses sentiments car à l'époque ça me manquait beaucoup une mamy bisous . Puis par la suite j'ai mieux compris l'ampleur du mot Soeur ou Bonne Soeur ........ j'ai eu beaucoup de respect pour cette partie de sa vie, et je mesure oh combien celà a du être difficile d'y entrer mais aussi et surtout d'en ressortir ........ par amour, et à cette époque plus qu'à celle d'aujourd'hui .......


C'est de front et à la baguette que Mamy a mené et dirigé sa vie... Un soleil au dessus de sa tête pour celui qui est là haut, et à qui elle pense surement bien souvent .......la chariole de la vie qui avance coûte que coûte......d'une main de fer , celle d'une femme très autoritaire.

à suivre...

Publié dans Broderie en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francine 18/08/2006 14:24

Isabelle, je voulais juste vous dire que si vous avez souffert à un moment de ne pas avoir une Mamy bisous, sachez qu'au même moment votre grand-mère a certainement souffert de ne pas savoir faire le pas pour vous serrer dans ses bras.

loriane 18/08/2006 08:01

Isa ton histoire ets très touchante
J'en ai bavé aussi avec les soeurs à l'Ecole d'infirmières mais alors quel respect de la vie et de l'être humain elles m'ont appris
 

Valérie 17/08/2006 21:19

Chère Isabelle,
Comme elle est touchante cette histoire de femme... Et comme je m'y retrouve... Autre femme, autre temps... Mais nous sommes beaucoup à mener la chariole de la vie tambour battant avec toute l'énergie que l'amour nous apporte...
Vos broderies me parlent très souvent, mais celle-ci parle à mon coeur directement et je vous en remercie...
Affectueusement
Valérie

mariejo126 17/08/2006 19:14

j'adore les histoires de familles, les petits secrets appris par d'autres.... J'attends la suite de ton histoire et de ton modèle.... Bizz mariejo126

Cathy 17/08/2006 10:50

Bonjour Isabelle,
je suis comme vous c'est à travers mes travaux de broderie, que je mets des mots sur mes maux.....et en vous lisant je comprends d'autant plus votre necessité de créer, broder et  réparer.....
Merci de nous faire partager un petit bout de vos vies ......suivez votre trame et vous serez happy!!!!
je vous envoie mes plus sincères amitiés
Cathy