Ptits coeurs Câlins

Publié le par Isabelle Vautier

Ref: RV 109 / 2 Ptits coeurs Câlins / dispo en fiche


1970: IsaV et nounours


Il est toujours émouvant de se revoir au détour d'une boîte où dorment les souvenirs de son enfance.
De tous les jouets que je me souvienne, Nounours était le seul en qui je pouvais confier mes chagrins et me blottir, le sentir et faire glisser ses poils sous mon nez comme une douce caresse.

Se souviendront ils, nos enfants, de leur jouet fétiche autant que nous? Pour ma part je n'avais pas à me plaindre, c'est certain, on désire toujours ce que l'on ne possède pas quand on est enfant mais Nounours est le plus important des ours à câlins que j'ai eu.


1968: IsaV et son Nounours

Voici donc la photo officielle de mon Nounours à moi !:0)) Ces derniers temps il est en retraite et est trèssssssssss déplumé de son si joli pelage .............. il a perdu un oeil je ne sais où (il ne me dit pas tout ce qu'il fait vous savez !)
Je voulais vous le montrer actuellement mais je l'ai si bien rangé que je ne le retrouve pas là maintenant.
Maman me l'avait redonné adulte, et il avait toujours son odeur d'ours à moi.
Dire qu'il a en lui tant de secrets, c'est émouvant de penser encore à lui encore aujourd'hui.

Je profite de cette photo pour que vous notiez quand même que j'ai été traumatisé au 815 de par le canapé de mes parents !:0)) vers la fin de ses services ce dernier ressemblait plutôt à du 115, mais j'aimais sa douceur et passais souvent mes doigts sur les motifs de ce canapé rouge 815 et faisant le contour des dessins..........c'était doux ..............


Voici donc l'hommage à tous les ours câlins ...........
Un peu de douceur dans ce monde de brutes ! ça ne fait pas de mal .............

 

Commenter cet article

GARIN Joëlle 22/08/2005 19:55

Quelle belle histoire ! J'ai repensé à mon nounours avec un pincement au coeur. Enfant, je n'étais pas gâtée et j'avais une soeur de 18 mois plus jeune. Nous avions un ours pour les deux... je l'adorais. Quand j'ai eu une dizaine d'années, nous avons quitté la maison de la grand mère pour habiter celle que mes parents avaient fait construire, et l'ours a été oublié dans la "grange" sous le toit. Quelques mois plus tard, d'autres membres de la famille sont venus habiter avec ma grand mère. Je n'ai pas eu accès à la grange "pas le droit" et une réponse ferme et négative à ma question "ton ours n'est pas là". Je ne l'ai pas oublié, je le revois encore bien que j'approche la soixantaine, et le reconnaitrais entre mille si je le voyais sur une brocante.. ALORS quand je vois ce coeur câlins, c'est mon coeur qui se gonfle, et j'ai trop envie de broder ce souvenir.
Et un secret, je viens de commencer une collection de nounours !! (déjà 7) mais pas encore nounours brodé.

tricotine85 17/08/2005 17:21

Toujours de beaux modèles avec des histoires attendrissantes!
Là, on sent la nostalgie .....

Amanda 17/08/2005 08:57

Ah nounours... le mien s'appelait beau-nuage (le bisounours avec un nuage qui pleure des coeur et un visage tout grognon)... d'ailleurs il est toujours sur mon lit. Je rigole encore quand ma mère me raconte que je voulais celui-là en le montrant à la télé et que cela avait été la mer à boire de le trouver... adorables parents. Après cet ours, ils n'ont plus jamais eu de "je veux cela", vous allez rigoler mais ils étaient ennuyés!

arel 17/08/2005 07:34

jolie petite fille, jolie petite histoire et joli petit coeur ; c'est vraiment craquant tout çà

Cosette H 16/08/2005 23:35

Vous avez vu "Votre Grande Petite Cheffe" avec sa couronne sur la tête (c'était sûrement au moment d'une galette des rois !.Comme elle était mignonnette sur le canapé rouge 815, Pour ma part je détiens une photo de mon enfance où je suis entourée sur mon lit avec 40 poupées, baigneurs, nounours et ma bécassine................
Merci "ma petite reine" pour ce petit rappel de souvenirs avec nounours et bonne nuit les petits, le marchand de sable va passer. Gros bizzzzzzzzzzzous.